Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 11:29

Photo Victor Salvador, Vosges Matin.

On peut écrire des faits divers, produire, à la manière de Félix Fénéon, des nouvelles en trois lignes. On ne se prive pas de ce plaisir, d'écrire sous la contrainte (si votre âme y consent, si elle trouve ces gênes exquises), d'inventer du vrai. Ce n'est pas la peine de s'inscrire à l'atelier d'écriture, d'y participer si on ne veut pas jouer le jeu, suivre les consignes ou la recette, mieux vaut se donner des règles, s'y tenir ou pas, laisser les rêves vous conduire où vous ne voulez pas, et parler l'absence.

Qu'on écrive selon des consignes ou sous la dictée de l'inconscient, on ne fera jamais aussi bien que Twitter. Qui en 140 caractères (sans ponctuation ni majuscules), 120 signes c'est préférable, vous balance une information qui enrichira votre collection de gestes fous et en même temps désolera l'amateur:

« il attaque le bassin d'argenteuil avec un voilier »

Dans certains tweets, il « traverse le bassin », gentiment on dirait, avec un voilier comme on en voit à Épinal, aux Champs Golot où les enfants promènent leurs petits bateaux, et que la traversée se déroule bien, sans dommages. Il n'y avait pas de vent, cela ne fera pas de vagues. Est-ce la peine de relayer ça?

Dans d'autres, il donne un « coup de poing » dans la toile ( fist en anglais), ou il « troue » le bassin avec son voilier, ce qui traduit bien la violence du geste, mais lui donne une connotation sexuelle qu'il n'a peut-être pas. D'abord on ne sait rien du psychopathe, ni de sa victime. Qui est ce Jacques? Qui éventre-t-il? Et suivant quelle pulsion? Ou pour quelle raison? Et puis je ne voudrais pas donner des idées au maniaque de l'épilation intégrale, qu'il finisse au rasoir L'Origine du monde.

Si c'est comme on le prétend un sociopathe, on ne sait pas quels comptes il règle ainsi, à qui il s'en prend en lançant son redoutable voilier contre un innocent tableau.

Au moins, quand on trouve un corps sans tête dans une valise et dans Sud Ouest, on nous dit tout de suite que la victime était espagnole, «une mule éventrée afin de récupérer la drogue».

Pour revenir à notre bassin d'Argenteuil, certains twittos ne connaissent visiblement rien à l'affaire, ni à l'art, ils n'ont jamais entendu parler de l'Impressionnisme, mais ils donnent leur avis. Monet is money (c'est aussi un roman de Ted Escott, alias Jean-Olivier Tedesco, paru en 2000 chez Métailié), beaucoup même, et 5 ans de prison pour un gars de 49 ans qui a détruit un original de 1874 avec son voilier, 5 ans pour avoir fait perdre à la société 10 millions de dollars, c'est pas cher payé.

http://www.irishcentral.com/culture/Dublin-man-sentenced-to-5-years-in-prison-for-punching-a-Monet-painting-.html

Claude Monet, Le Bassin d'Argenteuil avec un voilier.

Claude Monet, Le Bassin d'Argenteuil avec un voilier.

Partager cet article

Repost 0
Denis Montebello
commenter cet article

commentaires