Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 17:51

« Tout commence maintenant, en effet. Face au monde dévasté qui est le nôtre, il faut sans doute, à l'image d'Adorno, faire ce ''choix du petit 1''. Choisir l'insignifiant; c'est-à-dire, comme le poète René Char, prendre le parti du précaire, de l'élémentaire. Lorsque, comme le rappelle Benjamin, l'état d'exception devient la règle 2, lorsque le quotidien postindustriel devient cet ''état étrange où tendent à s'abolir les frontières entre la guerre et la paix, qui va de pair pourtant avec le déploiement des activités industrieuses, des arts, des sciences, des métropoles, bref les signes d'un plein état de société 1'', nous devons comprendre que, si nous en sommes là, alors notre conception conventionnelle du mouvement de l'histoire ''n'est pas tenable''. Nous nous sommes habitués à vivre désormais sous la menace d'une destruction sinon totale, du moins ''massive''. Nous nous en pensons relativement protégés sans bien réaliser que cette illusion de confort collectif a pour nécessaire contrepartie la dévaluation de l'humain. Résister à cela, c'est décider de ne pas renoncer à notre part individuelle d'humanité, en posant l'histoire comme le lieu de la conscience. C'est considérer les toutes petites choses du monde au moins aussi importantes que les grandes, et les recevoir, dans leur fragile à-présent, comme un présent merveilleux de la vie. »

Laurent Olivier, LE SOMBRE ABÎME DU TEMPS Mémoire et archéologie

La couleur des idées, SEUIL, avril 2008.

1 Abensour M (2003), postface, in ADORNO T.W., Minima Moralia. Réflexions sur la vie mutilée, trad.fr. D'Éliane Kaufholz et de Jean-René Ladmiral, Paris, Payot, coll. »PBP », p. 335-354.

2 « Sur le concept d'histoire », thèse VIII (Benjamin, 2000a, p. 433).

Photo Marc Deneyer (elle sera en couverture de mon livre à paraître en mars au Temps qu'il fait et sous le titre Aller au menu).

Photo Marc Deneyer (elle sera en couverture de mon livre à paraître en mars au Temps qu'il fait et sous le titre Aller au menu).

Partager cet article
Repost0

commentaires

pascale 06/02/2015 12:05

Belles lignes, merci Denis.
Le plus difficile n'est pas de résister à la folle et vaine agitation du monde, mais de résister ceux qui ne comprennent pas qu'on puisse résister.... Nous sommes sommés d'exister alors que nous voudrions seulement être.

denis montebello 09/02/2015 10:15

Archéologie du passé récent, du présent, et pourquoi pas du futur. Merci Pascale.