Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 10:04

Je l'avais enfin, mon titre. Il s'imposait avec une netteté confondante.

Je l'avais, mon livre qui fait du bien. Qui renouvelait le genre. Qui excédait les frontières du roman. Qui donnerait au sous-genre du feel-good book, à cette catégorie tellement commerciale, prisée du vulgaire et méprisée par nos élites, ses lettres de noblesse. Quand elle n'est pas assimilée à la mondialisation, regardée comme un de ses effets pervers, un de ces dommages collatéraux que dénoncent nos intellectuels germanopratins. Ils n'ont jamais lu, bien entendu, ces romans qui font du bien. Ils seraient incapables de citer le moindre titre.

Marc Levy, on connaît, il leur suffit de dire. On le reconnaît à ses titres.

C'est l'aigreur qui parle, la jalousie déguisée en condescendance: la fausseté.

Ces gens-là bavent sur le pauvre Marc Levy car ils envient son succès. Ce sont des hypocrites, croyez-moi.

Maintenant, ne me demandez pas combien gagne mon vieux, s'il est payé à l'unité, 70 euros la blague comme il se raconte, si sa rémunération varie et selon quels critères, s'il est payé comme auteur de bons mots, s'il reçoit un salaire fixe. Ne me demandez pas qui décide si vous êtes marrant ou pas, dans le cadre de l'humour Carambar, dans le respect des normes. Ne me demandez pas qui a fixé ces règles, ces limites qui excluent la politique et les sujets graves comme le sexe ou la mort. Car on ne baise pas, on ne se suicide pas non plus chez Carambar. Vous aviez remarqué?

Ne me demandez pas si Carambar a le projet, comme il se murmure, d'arrêter ses fameuses blagues. Et surtout ne le criez pas. Ne réveillez pas mon vieux. Laissez- lui croire qu'on peut devenir auteur en écrivant des blagues. Qu'on peut en retirer de quoi vivre. Et bien vivre.

Si c'est une blague, comme certains bien informés le prétendent, la dernière blague de Carambar, un canular monté pour faire parler de la marque, tester les fans, recueillir des preuves d'amour et peser dans la perspective d'un rachat (là ce n'est pas une blague, Carambar est bien à vendre), ne l'ébruitez pas non plus. Le coup de com' n'est pas du meilleur goût. Il pourrait même être fatal à mon vieux qui ne plaisante pas, mais alors pas du tout avec ces choses-là.

Le vieux qui gagnait sa vie en écrivant des blagues Carambar

Partager cet article

Repost 0
Denis Montebello
commenter cet article

commentaires