Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 17:16

Lorsque votre micro-ondes imite le perroquet du voisin, un Gris du Gabon à la voix reconnaissable entre toutes, même si on la confond parfois avec la sonnerie du téléphone, le frigo dont il imite à la perfection les gloussements de plaisir quand il est rempli, les grenouilles quand il a faim, ou le micro-ondes, depuis la porte qu'on ferme jusqu'à la sonnerie de fin, tous les bruits de la maison, et ceux du boulevard dont il fait, petite bête à plumes, la circulation aux heures de pointe (mais il est également capable de se les arracher, ses plumes, une par une, pour montrer son dépit si d'aventure sa maîtresse le trompe avec son mari, ou bien sa jalousie à l'arrivée des enfants), lorsqu'on entend ça, comment peut-on croire encore au hasard? Comment ne pas voir la  manœuvre grossière, destinée à vous distraire de vos tâches, à détourner votre attention? Comment ne pas accuser la CIA? Tandis que vous regardez ce qui se passe chez le voisin, vous ne cherchez pas le dispositif dissimulé dans votre micro-ondes, vous laissez les caméras filmer vos moindres faits et gestes, violer votre intimité. Et vous avalez tout ça sans rien dire, pour ne pas être traité de parano, accusé de relayer complaisamment les théories du complot, la propagande russe, vous morflez en silence.

 

Partager cet article

Repost 0
Denis Montebello
commenter cet article

commentaires

Pascale 14/03/2017 20:24

Mince alors, je n'ai ni micro-ondes (authentique), ni perroquet (là faut voir) sinon celui de Flaubert!

Denis Montebello 16/03/2017 17:43

Tu as peut-être des voisins...