Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 10:14

J'ai la bouteille et pas de tire-bouchon, le de Gaulle qui ouvre les bras, tu sais pas où il est?

Ce dialogue, on l'a tous entendu, on a tous vécu cette scène, connu ce bref moment de panique quand votre hôte retourne tous ses tiroirs pour tenter de retrouver le fameux tire-bouchon à levier.

Quand l'amphitryon, après avoir remonté de sa cave le millésime du siècle, après avoir expliqué, le plus doctement possible, que son vin présentant une forte trame tannique, et un profil plutôt compact, il réclamait un séjour en carafe, passe brutalement pour un apprenti sommelier, pour un amateur, et pas seulement de grands crus. Qu'il se voit dans l'obligation de recourir au vieux cep de vigne. Avec le risque de massacrer le bouchon, de l'enfoncer dans ce précieux nectar. De chercher derrière les fagots une autre bouteille. Un voisin pour lui emprunter l'objet miracle. S'il est là. S'il en a un. S'il le retrouve. Et quel voisin? Et quelle bouteille? Il hésite. Entre « Je vous ai compris ! » (bras écartés, légèrement en l'air) et « Vive le Québec libre ! ». Se ravise. Il vaut mieux éviter la politique. Les sujets qui fâchent. Qui diviseraient. Ceux qu'il a réunis pour son anniversaire ou pour fêter son départ en retraite. Il faut lever son verre à ce qui rassemble, trinquer à l'amitié. En attendant, les convives s'impatientent. Ressortent leurs plaisanteries de fins de banquets alors qu'on est à l'apéritif, leur formule favorite: « On boit de bons coups mais ils sont rares! » Ce qui ne le fait pas rire.

C'est là que vous intervenez. Par pure charité. Pour lui sauver la soirée, la face, et, sans vous l'avouer (ce qui est difficile à dire, même à jeun) briller un peu dans cette petite société. Et vous cherchez à votre tour. Comment il s'appelait. Comment il peut bien s'appeler. Celui qui est entré dans l'histoire, l'histoire du tire-bouchon, l'inventeur du Général de Gaulle. Celui dont tout le monde utilise l'invention et dont personne n'a jamais su le nom.

 

Tire-bouchon "général". Design Nicolas Trüb. Co & Co (Coco et ses copines).

Tire-bouchon "général". Design Nicolas Trüb. Co & Co (Coco et ses copines).

Partager cet article

Repost 0
Denis Montebello
commenter cet article

commentaires

Angelilie 20/03/2017 18:24

Bonjour, j'apprécie beaucoup votre blog. n'hésitez pas à venir visiter le mien. au plaisir

Pascale 16/03/2017 14:50

Sait-on même si le grand Charles était amateur de vin (sinon de vin de messe, évidemment!)?

Denis Montebello 16/03/2017 17:56

Il levait le coude, comme tout le monde (sauf Sarkozy). Il aimait le vin (tandis que Chirac ne buvait que de la bière), les petits beaujolais. Les grands crus, on raconte qu'il les coupait avec de l'eau. Sacrilège!