Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2021 2 30 /11 /novembre /2021 08:48

Je suis à Grand, un village aujourd'hui dans le département des Vosges (à la limite de la Haute-Marne et de la Meuse).

Dans la foule des pèlerins qui marchent vers le sanctuaire, « le plus beau du monde », ou qui sont arrivés, à la source c'est-à-dire à la résurgence, ils ont fait le tour de la mare, tourné autour de leurs dieux, plongé dans le sommeil dont ils attendent un ordre, mais la réponse tarde à venir, Apollon se tait, ou on n'entend rien à son latin, ou on ne le comprend que trop, ce cadeau enfoui depuis des siècles et que j'ai tant de mal à déballer, dans le noir où je suis plongé, c'est un cadeau empoisonné, hautement toxique, laissé aux générations futures et que j'ouvre par erreur.

Le papier résiste mais il se laisse lire, je vois le mot SONNOCINGOS écrit avec soin, beaucoup de soin, en lettres capitales, je le vois aussi comme une résurgence, du Calendrier de Coligny que j'ai consulté la veille -nous approchons de Noël, nous cherchons des idées de cadeaux-, et il ne faut pas être un druide, un prêtre dans le temple d'Apollon Grannos chez les Leuques pour l'interpréter.

Ce message posté à Bure, une petite commune de la Meuse située un peu plus haut, au coeur d'un projet consistant à enfouir, à 500 mètres sous terre, des déchets radioactifs particulièrement dangereux, ce message qui ne m'était pas destiné, je le lis quand même, avec une extrême précaution mais sans aucun problème, c'est la « marche du soleil » (l'année?). Là-dessus je me réveille.

Le soleil, quand j'ouvre les yeux, a depuis longtemps entamé sa course.

 

 

La marche du soleil
Partager cet article
Repost0

commentaires