Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2021 5 26 /11 /novembre /2021 08:41

THE OLD WAYS est un livre de Robert Macfarlane. Conseil de lecture, puis cadeau de Della. Qui m'entraînera très vite sur ces chemins.

Nous marcherons ensemble du côté de Glenelg. Un joli palindrome que nous avons élu, en face de l'île de Skye. Un paradis où il y a toujours un serpent. Ce sont les midges. De tout petits moustiques qui font des nuages, qui viennent systématiquement gâcher l'idylle. Ces midges, aucun spray ne les repousse, aucune bombe, ce sont eux qui nous chassent, nous lancent sur de nouveaux chemins forcément très anciens.

Parfois nous montons avec nos chemins dans le brouillard, ou c'est le brouillard qui descend, qui les efface progressivement. Sauf pour Della qui avance comme si de rien n'était. Ces chemins, elle les connaît comme sa poche. Elle irait les yeux fermés. Comme dirait mon grand-père. Comme il disait de moi. De moi dans le bois.

Les forêts que nous traversons avec Della ressemblent aux Vosges. Il y a des bises vertes -des russules verdoyantes- que nous ne cueillons pas. Il y a mieux en bas.

En bas c'est la mer. Un barbecue improvisé sur la plage. L'île est déserte et le bleu lagon.

Quand les midges débarquent, nous sommes loin. Dans des tourbières peuplées d'animaux qui sont (selon Della) des outres.

Il y aura des navigations, sur la mer des Hébrides. Eigg comme sorti de l'oeuf. Comme Muck de la brume quand nous arrivons, pour un tour de l'île, la plus petite des Small Isles. Mull aussi mais pour son cheddar, et sans quitter Édimbourg.

Nous passerons quelques belles journées chez Nessie. Dans une forêt surplombant le Loch où Della a planté son chalet. Un chalet d'architecte. Sur un terrain qui ne lui appartient pas. Une autre vie, un autre livre. Où nous marchons encore. Dans les sphaignes, d'abord, puis sous des arbres mangés de mousses. Ployant sous le lichen. Nous oublions Macbeth, ses sorcières pour suivre un cerf, et c'est Aaron. Arrêté au carrefour. Il nous interroge du regard. Ne sait quelle direction prendre.

Les anciens chemins nous conduiront en Ariège, à Camp Grand où ils ne s'arrêtent pas. Malgré les tremblants nombreux dans le pré que nous traversons pour apercevoir, avant qu'elle ne disparaisse, la chaîne des Pyrénées. Et en revenant, un peu déçus du spectacle ou bien impatients. De retrouver Walden dans ses bois. René Blanc dans son jardin.

 

THE OLD WAYS
Partager cet article
Repost0

commentaires