Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 20:12

Ils attendent l'heure du départ. Ils regardent la passerelle. Comme elle monte et descend. Comme elle suit la marée. Sans savoir ils prennent la pose. Ils posent pour la photo. Tant pis s'il n'y a pas de photographe. Ce sont les âmes du Purgatoire. Elles sollicitent vos suffrages.


Vous ne les appellerez pas fantômes. Vous ne voulez pas qu'ils vous hantent. Vous n'avez pas de sépulture à leur offrir. Rien qu'une civière, elle est posée debout contre le mur de l'infirmerie, près de l'armoire. Ou une place dans votre film, une toute petite place, mais ce sera le rôle de leur vie.



Ils vous demandent la permission. D'exister un peu. D'exister encore. Le temps d'un film. Ils s'adressent à vous, qui êtes de l'autre côté. Sur l'autre rive. Ils vous font signe. Ce sont vos larmes qu'ils essuient avec leurs mouchoirs.
 



Reina del Pacifico

Partager cet article

Repost 0
Denis Montebello
commenter cet article

commentaires

fee-noire.over-blog.com 24/05/2012 11:23

ce texte est touchant. J'aime bien l'image qu'avec les mouchoirs qu'ils secouent (pour dire adieu, au revoir) ils essuient les larmes de ceux qui restent sur la rive. C'est comme essuyer une vitre
du mauvais côté. Le bateau, celui là, ne reviendra pas, ou sans les passagers. Il y a des dames du lac, et des sirènes, elles sont le lien entre les mondes parallèles, elles fond chavirer,ceux qui
se noient passent de l'autre côté du miroir. Tes passagers sur la barque,plus sur la rive, dérive dans l'eau,l’au-delà. A moins qu'il ne s'agisse que d'une mort symbolique, mais une mort quand
même, le chagrin de l'absence de ceux rester sur la rive, ses femmes de marins avec un cœur rempli de néant. Des larmes pleins les yeux quelques gouttes de plus dans l'océan. Bise
Prisca la fée

Josyane 31/12/2009 11:29


Merci Denis de ce magnifique texte qui vous pénètre jusque dans le coeur.
Mille bonheurs pour vous deux dans ce 2010 qui frappe à notre porte